Bellefontaine
Oeuvre d'art à vocation touristique

Vers l'Avenir, 13 octobre 2007

L'oeuvre «Chevaux de trait» , de Gatien Dardenne, symbolise des scènes de débardage, la force et la beauté au service de l'homme.

La commune de Tintigny se dote d'une oeuvre d'art monumentale qui trouvera sa place sur le «Paquis du Culot» à Bellefontaine, soit dans un site ouvert, visible et aménagé.

C'est l'artiste Gatien Dardenne qui en est le réalisateur.

Cette pièce maîtresse célèbre l'utilisation du cheval en forêt et dans les champs. Avide d'authenticité, Gatien Dardenne a entrelacé dans son oeuvre, son amour pour son pays d'adoption, l'Afrique, ainsi que le secret de ses grandes forêts ardennaises.

Cette sculpture métallique, qui est recouverte de tôle, est venue par bateau du Sénégal où elle a été confectionnée.

L'artiste et l'Afrique

Le sculpteur Gatien Dardenne, originaire de Houyet, a quitté la Belgique, il y a quelques années, en emportant une forge dans un camion : destination l'Afrique. Il dispense ses connaissances et ses talents dans un centre de formation qu'il a créé pour les gosses de la brousse désireux d'apprendre ce métier passionnant, à Bango, près de Saint-Louis. C'est là qu'il a réalisé, avec son équipe, cette oeuvre d'art Chevaux de trait, symbole de la forêt et de la terre.

Actuellement, elle est arrivée en Belgique pour y subir un traitement contre la rouille.

Gatien Dardenne a réalisé aussi «Les Sangliers» de Grupont, le «Cheval de Trait» de la Vieille Cense à Marloie et prépare une oeuvre pour la future école de maréchalerie de Libramont

Un coût de 50 000€

«La commune de Tintigny possède déjà une sculpture à Rossignol qui symbolise le festival du jazz et qui constitue déjà un signe connu d'identification de notre commune», souligne le bourgmestre Benoît Piedboeuf.

Pour «Les Chevaux de trait», la commune est aidée financièrement par la province du Luxembourg (députés René Collin, tourisme et Thérèse Mahy, achat oeuvre d'art), la Maison de Tourisme de Gaume, le SI de Tintigny, l'ASBL Cheval de Trait Ardennais, l'association «Les 5 Fontaines» et d'autres mouvements associatifs locaux, sans oublier une promesse du cabinet du ministre Benoît Lutgen.

Les différentes interventions représentent un taux de participation proche actuellement des 60 %.

Pierre SAUTÉ